INALLIABLE


INALLIABLE
adj. des deux genres

T. d’Arts

Il ne s’emploie guère qu’en parlant des Métaux qui ne peuvent s’allier l’un avec l’autre. Ces deux métaux sont inalliables. Fig., Les intérêts de Dieu et ceux du monde sont inalliables.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inalliable — ⇒INALLIABLE, adj. A. 1. [En parlant d un métal ou d un groupe de métaux] Inalliable à/avec. Qui ne peut se combiner par alliage à. Un métal inalliable à l or (Lar. 19e). 2. [En parlant princ. de plusieurs métaux] Qui ne peuvent se combiner par… …   Encyclopédie Universelle

  • inalliable — (i na li a bl ) adj. Qui ne peut être combiné par alliage. Ces deux métaux sont inalliables.    Fig. •   C est par ce regard de la volonté divine que nous allions ces mouvements qui paraissent d abord contraires et inalliables, tant à l égard du… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INALLIABLE — adj. des deux genres Il ne s emploie guère qu en parlant Des métaux qui ne peuvent s allier l un avec l autre. Ces deux métaux sont inalliables.   Il s emploie quelquefois figurément. Les intérêts de Dieu et ceux du monde sont inalliables …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • alliable — ⇒ALLIABLE, adj. Inus. Qui peut être allié (à). Rem. Attesté ds LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., DG, ROB., Lar. encyclop., QUILLET 1965. Prononc. Dernière transcription ds DG : à . Étymol. ET HIST. Ca 1560 « qui peut être allié » (A. PARÉ, IX …   Encyclopédie Universelle